Tous nos univers

Bruno Gazzotti

Portrait de Bruno Gazzotti
  • books

Votre lecteur Flash n'est pas à jour !

Fnac.ch vous recommande de cliquer ici pour effectuer sa mise à jour en toute sécurité.

Si vous ne disposez pas des droits pour effectuer des mises à jour, veuillez contacter votre administrateur.

Suivant

Le maître des couteaux Le clan du requin Avant l'enfant-minuit La machine à démourir La quatrième dimension et demie
Bruno Gazzotti
Seuls, Tome 2
Le maître des couteaux
Bruno Gazzotti
Seuls, Tome 3
Le clan du requin
Bruno Gazzotti
Seuls, Tome 9
Avant l'enfant-minuit
Bruno Gazzotti
Seuls, Tome 10
La machine à démourir
Bruno Gazzotti
Seuls, Tome 6
La quatrième dimension et demie

Avis des internautes liés aux articles de Bruno Gazzotti

Un excellent...
Anonyme
 |  Note moyenne des internautes :5/5  | 
Clermont (France), 18.08.2001
"Dieu seul le sait" (d'un style policier) est un épisode de l'histoire de SODA tout à fait...
Lire la suite Dieu seul le sait (d'un style policier) est un épisode de l'histoire de SODA tout à fait intéressant à lire (comme les autres d'ailleurs) , on accroche à l'histoire et cette pointe d'humour à la Tome est la bienvenue. Les dessins de Gazzotti sont toujours aussi magnifiques, une présentation qui donne envie de le lire, on s'attache aux personnages. Bref le duo Tome-Gazzotti fait encore une fois des étincelles. Les ados et les adultes adoreront, mais je ne pense pas qu'il convienne particulièrement aux enfants. Mon chapeau bien bas à messieurs Tome et Gazzotti... Bonne lecture !
Voir tous les avis
Excellent
Anonyme
 |  Note moyenne des internautes :5/5  | 
france, 05.04.2004
Avec une intrigue et un suspense excellent, je considère ce livre comme une référence dans le genre
Voir tous les avis
A quand la suite?
Serge
 |  Note moyenne des internautes :5/5  | 
France, 09.05.2010
Cette série en 12 tomes est excellente, qu'il s'agisse de Warnant ou de Gazzotti, même si j'ai une...
Lire la suite Cette série en 12 tomes est excellente, qu'il s'agisse de Warnant ou de Gazzotti, même si j'ai une préférence pour le trait de Gazzotti. Soda n'a pas encore livré tous ses secrets. Il me tarde de le revoir dans une histoire comme Tome et Gazzotti en ont le secret. Mais le 13ème volume se fait désirer. Evidemment, il vaut mieux attendre si l'inspiration vient à manquer, mais j'espère qu'il y aura au moins un dernier tome pour clôturer en beauté cette série.
génial
Anonyme
 |  Note moyenne des internautes :5/5  | 
lyon, 02.06.2006
Soda est toujours une BD formidable. Le dernier album laisse la place à l'émotion et à un peu plus...
Lire la suite Soda est toujours une BD formidable. Le dernier album laisse la place à l'émotion et à un peu plus de rapprochements entre Linda et Soda. Enfin un petit peu de romantisme pour rendre le héros plus humain ! Thriller remarquable et texte soigné ( surtout la fin !)
Voir tous les avis
Parfait
lechatsurletoit
 |  Note moyenne des internautes :5/5  | 
Le Mans, 07.12.2014
Sur ce type d'achat, ce qui compte pour moi c'est la livraison et l'état de la BD. Livraison rapide...
Lire la suite Sur ce type d'achat, ce qui compte pour moi c'est la livraison et l'état de la BD. Livraison rapide, BD en excellent état.
Voir tous les avis

Biographie de Bruno Gazzotti

Bruno Gazzotti est né le 16 septembre 1970 sur les hauteurs de Liège, à Cointe. Son grand-père italien était venu travailler dans les mines belges. Arrivé en Belgique à l'âge de 4-5 ans, son père avait opté pour la nationalité belge et épousé une Liégeoise. Professeur d'éducation physique comme son épouse, il suivait avec passion les B.D. proposées par SPIROU et TINTIN. Le jeune Bruno va rapidement être contaminé par ce virus.

Très jeune, il s'efforce d'apprendre à lire pour comprendre les textes qui accompagnent les images qui l'attirent. Spirou, Tintin, Gaston et Natacha comptent parmi ses héros préférés et il dessine énormément pour se faire la main. D'un naturel plutôt timide, il trouve dans cet exercice une manière de se faire apprécier et encourager par un milieu très ouvert à la bande dessinée.

Il termine ses études secondaires à l'Institut Saint-Luc de Liège et y aborde le cycle supérieur à l'automne 1988, à la section des Beaux-Arts, mais le côté académique de ce type de cours et le penchant de ses professeurs pour l'illustration plutôt que la B.D. l'ennuient rapidement.

En novembre 1988, peu après ses dix-huit ans, il se présente à SPIROU avec un dossier d'essais en genres divers (humoristique, réaliste, semi-réaliste) et quelques planches de gags tournant autour de la profession de vétérinaire. Ce dernier projet ne sera pas retenu, mais sa palette fort variée séduit Patrick Pinchart, rédacteur en chef à l'époque, qui lui commande quelques illustrations pour la rubrique "Zig-Zag" et l'envoie à tout hasard chez Tome, qui cherche un collaborateur pour assister Janry dans la réalisation des gags du "Petit Spirou".

Après une page d'essai sur ce personnage, Gazzotti est engagé à l'Atelier Tome et Janry, et abandonne ses études pour se consacrer entièrement à la B.D. Sa collaboration au "Petit Spirou" commence au vingtième gag et se prolongera sur une soixantaine de planches, avec quelques coups de main sur l'épisode "Spirou et Fantasio à Moscou".

Il est toutefois particulièrement attiré par les aventures de type semi-réaliste et c'est tout naturellement que Tome songe à lui en juin 1989 pour reprendre le dessin de la série "Soda" que Luc Warnant souhaite abandonner. A la planche 12 du troisième épisode de ce personnage ("Tu ne buteras point"), Bruno Gazzotti s'attaque à cette gageure et la remporte haut la main.

Après s'être plié au moule initial, le jeune créateur talentueux dégage son propre style et affine cette série d'album en album. Il s'appuie notamment sur une documentation riche de plusieurs milliers de photographies prises lors de ses séjours à New York. Sa mise en pages efficace et dynamique va porter les aventures du détective parmi les best-sellers.

Après avoir longtemps habité Bruxelles, à l'atelier Tome et Janry, Gazzotti est revenu à Liège où, en parallèle aux récits de son personnage principal, il commence à former de jeunes artistes de la Cité Ardente dans des récits complets semi-réalistes.

Coup de cœur Coup de cœur

  • Le maître des couteaux

  • Le maître des...

  • Note moyenne des internautes :4.5/5
Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.

Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici

Veuillez patienter...

Veuillez patienter...